vendredi 11 mai 2012


Du nouveau dans la boutique ! Et un bon week-end à tous :)

13 commentaires:

  1. Très joli et doux à regarder !

    RépondreSupprimer
  2. J'aime vraiment beaucoup ton travail, il est doux et fait éco à mon enfance. Du coup j'adorai pouvoir acheter une de tes illustrations, mais je ne comprends pas leur prix si élevé. C'est si difficile pour un artiste de faire des œuvres accessibles à tous et à toutes?
    Je n'écris pas ce commentaire pour être désagréable mais c'est une réelle question que je me pose régulièrement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Edwige,
      il faut comprendre que pour les auteurs comme moi, dessiner n'est pas un loisir mais notre travail.
      Mes dessins ne sont pas "chers" par rapport au temps passé à les réaliser et même en comparaison de beaucoup d'autres artistes. Je ne vends pas mes travaux principalement pour faire plaisir à mes lecteurs, mais bien pour gagner ma vie… même si je suis heureuse de savoir qu'un de mes dessins est accroché chez quelqu'un qui en est content.
      Si tu souhaites un dessin plus accessible, je serai ravie de te dédicacer un album, mais pour ce qui est des ventes comme celles-ci, c'est difficile pour moi de lire le discours que tu portes dans cette époque où la condition de l'auteur n'a jamais été aussi déprimante.

      Supprimer
    2. Bonjour Anne,

      Merci pour ta réponse.
      Comme je l'ai écris plus bas,je ne connais pas la condition d'auteure. Du coup je n'ai pas la volonté de porter un jugement ni de tenir de discours. Mon commentaire était une question, mal formulée surement, mais était aussi le fruit d'une frustration. Il va falloir que j'attende un moment avant de pouvoir m'offrir un dessin d'auteur.
      Malgré tout je ne suis pas mécontente d'avoir posé ma question.
      Je suis désolée du mauvais sentiment que j'ai pu te faire ressentir et je serai plus diplomate à l'avenir.

      Supprimer
  3. Jean-Pierre Crafougne13 mai 2012 à 10:50

    La question d'Edwige qui n'a rien de désagréable en soi dans la forme, montre bien pourtant la méconnaissance du travail d'artiste par certains (beaucoup ?), qui pensent parfois qu'il s'agit d'une passion ou d'un hobby.
    De plus, quand on voit le prix des originaux d'Anne et quand on a la chance d'en posséder un en vrai (oui oui c'est mon cas), on se dit que vu l'ampleur et la qualité du travail ce n'est pas cher payé. Mauvais procès Edwige.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je ne connais pas la condition d'auteur. Non je ne pense pas que c'est juste un hobby. Certainement, je n'ai pas usé de tact.
      Il n'est pas question d'un quelconque procès,juste de questions qui ont le droit d'être posée (avec plus de tact).

      Supprimer
  4. Sans vouloir polémiquer, je trouve aussi le prix de cette oeuvre élevé.
    Je suis d'accord sur le fait que la condition d'auteur soit déplorable, mais Edwige n'a pas tort lorsqu'elle parle de frustration: en effet il est dommage de reporter l'injuste manque à gagner des oeuvres éditées (car oui les éditeurs volent les artistes et les payent injustement compte tenu de leur travail) sur le prix des oeuvres or-circuit comme celle-ci.

    Ainsi ne serait-il pas plus juste de répondre à Edwige que la raison de ces prix prohibitifs est une sorte de compensation car cette oeuvre aussi belle et unique soit-elle, à mon avis, ne devrait pas être accessibles qu'aux fortunés. Qui peux se payer un A4 a 200€?

    Vraiment, ce n'est aucunement une attaque personnelle, et il faudrait certainement user d'un peu plus de pédagogie et expliquer à l'acheteur potentiel non moins admirateur que pour une bédé achetée moins d'un euro est reversé à l'auteur, et que c'est ça qui est injuste, au lieu de pointer la méconnaissance des gens sur la condition d'artiste.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bulmacm, je n'ai rien à ajouter à ce que j'ai répondu à Edwige plus haut…

      Je ne "pointe" pas "la méconnaissance des gens sur la condition d'artiste", j'explique juste à Edwige.
      Ce message n'est peut-être pas écrit en tant qu'attaque personnelle mais je le reçois de manière vraiment agressive.

      Je vends mes dessins au prix que je souhaite, encore heureux, si je n'en vendais aucun je me poserais bien sûr des questions mais ce n'est nullement le cas.
      Mes dessins sont accessibles dans mes livres, lorsque l'on souhaite un original je suis plus que ravie de prendre le temps (et je le prends !) de faire un dessin plus élaboré qu'une dédicace habituelle.
      De plus un dessin comme celui-ci prend des heures de travail, dois-je aussi expliquer que l'aquarelle, les pinceaux, le papier coûtent cher …?

      En tout cas merci de ternir mon dimanche soir.

      Supprimer
    2. (au fait, mes prix ne sont en aucun cas des "compensations", c'est stupide, ça veut dire que si je gagnais encore moins au quotidien je vendrais mes dessin plus chers ?! Sache que c'est souvent l'inverse qui se produit, plus un auteur est publié, plus le prix de ses originaux monte… mais encore une fois je fixe les prix qui me chantent !)

      Supprimer
  5. Bulmacm> je me présente : Jérôme d'Aviau, modeste auteur BD. il me semble que Anne a expliqué correctement la situation a Edwige, je ne vois pas ce que vous pouvez lui reprochez. ensuite elle a tout à fait raison quand elle affirme que c'est elle qui fixe les prix. je me permet d'insister de nouveau, mais chaque dessin, c'est du matériel (un peu), du temps passé (des heures, voire des jours), et aussi tout le temps à s'entrainer à dessiner en amont (des mois et des années), ce à quoi on ne pense pas toujours, parce que traine ce cliché qui fait de nous des gens qui avons un "don", donc nous n'aurions aucun effort particulier à faire pour dessiner, ça nous vient tout seul, comme ça, depuis notre naissance (à peu près)... et c'est bien pire comme préjugé que de méconnaitre la situation des auteurs, croyez moi, parce que notre situation, au moins, si on l'explique, les gens comprennent, alors que le fait qu'on ne soit pas QUE doués, ça ne passe pas. je ne sais plus qui disait "le talent, c'est 1% d'inspiration, 99& de transpiration", mais c'était à raison.
    Je l'ai déjà dit personnellement à Anne, je trouve qu'elle vend ses originaux pas cher du tout, et vous seriez surpris de voir qu'il y a beaucoup de gens (lecteurs, admirateurs, collectionneurs) qui s'achètent des "A4" à 200 euros et plus (voire bien plus pour des plus grands formats), sans pour cela être des "fortunés". s'acheter un original est une démarche différente que de se payer un poster pour faire joli dans son salon. c'est un objet unique, fait patiemment à la main par un(e) artiste qu'on apprécie tout particulièrement, et qui peut même prendre de la valeur avec les années ! on est loin de la consommation.
    alors c'est vrai que c'est râlant quand on aime le boulot de quelqu'un et qu'on aimerait en avoir pour soi, mais c'est comme pour tout le reste, on peut pas tout avoir, et je sais de quoi je parle ! si vous saviez le nombre d'originaux d'Anne, d'instruments de musiques et de voyages que j'aimerais me payer et dont je n'ai les moyens que de rêver... mais au moins, les dessins d'Anne je peux en profiter gratos ici !
    (au passage, petite info concernant le paiement de notre travail : vous pointez la maigre part que nous laisse un éditeur, mais si je vous apprends qu'un galeriste se prend 50% (oui, la moitié) de commission sur la vente d'un original, qui à votre avis mérite le plus de se faire traiter de profiteur ?)

    RépondreSupprimer
  6. et bien merci pour cet éclairage, le message plus haut n'était nullement une provocation et était déclaré sur un ton aimable. Mon questionnement partait d'un bon sentiment: me mettant à la place d'un personne au revenu "moyen", que puis-je penser de cette oeuvre et de son prix? Puis-je me la procurer ou suis-je condamné à la déguster sur ce blog chaque jour de ma vie?

    Vous voyez, rien de bien transcendant, et tout de même en faisant cela je savais que j'allais avoir des réponses nettes et précises et cela vous permettait à vous aussi, auteurs, de vous figurer ce que peut penser un simple ragoteur de passage ou un admirateur de longue date quant à la valeur monétaire d'un oeuvre.

    Qu'on comprenne ou non ma démarche, j'ai eu les réponses que j'attendais, merci, dès lors je vous souhaite à toutes et à tous une bonne continuation

    RépondreSupprimer
  7. Bulmacm : "Mon questionnement partait d'un bon sentiment: me mettant à la place d'un personne au revenu "moyen", que puis-je penser de cette oeuvre et de son prix? Puis-je me la procurer ou suis-je condamné à la déguster sur ce blog chaque jour de ma vie?"

    La question se pose pour tout le reste : puis-je me payer un écran plat à 2000 € en ayant des revenus 'moyens' ? Non ? Et bien dans ce cas, on ne l'achète pas. Si on n'a pas les moyens d'acheter une oeuvre à 200€, c'est pareil, non ?

    RépondreSupprimer

moshi-moshi ?